Finalités

  • Faciliter l’émergence de pratiques managériales en lien avec les évolutions du poste de cadre intermédiaire et soutenir une pratique créative.
  • Favoriser le développement des compétences nécessaires à l’exercice de la fonction d’encadrement dans un contexte en mutation.
  • Renforcer et actualiser une dynamique professionnelle à partir des connaissances et expériences  acquises dans  un parcours de formation initiale ou par la voie de l’expérience professionnelle.

Objectifs

  • Questionner sa fonction, sa posture professionnelle dans le contexte actuel
  • S’engager dans la transformation et / ou la consolidation de sa pratique
  • Repérer les aspects et les enjeux d’une situation/question.
  • Favoriser une approche globale du contexte institutionnel et sociétal.
  • Être en capacité de tenir et soutenir un cadre de travail.
  • Favoriser un questionnement éthique en le portant dans sa fonction.
  • Savoir évaluer les bénéfices/risques, décider, innover.
  • Être en capacité de faire émerger les attendus de la posture managériale.
  • Savoir s’appuyer sur des expertises diverses.
  • Savoir repérer les effets de son propre management.

Contenu

  • Accueil, présentation des intervenants et de la formation, tour de table de présentation de chaque stagiaire.
  • Présentation de situations concrètes dans leurs contextes.
  • Ébauche d’élaboration collective des problématiques.
  • Traduction collective des pratiques : comment je pose, j’analyse, je comprends une situation ?
  • Synthèse.
  • Stratégie décidée, individuellement, pour une pratique plus souple, plus confortable : comment je manage la situation ?
  • Prise de recul, mise en perspective de façon individuelle et collective.
  • Soutien à la transformation ou consolidation de la pratique.
  • Remise de documents, bilan de formation, évaluation “à chaud”.

–    Positionnement éthique (discussion, décision) :

  • mettre en débat :
    • proposer un dispositif contenant et facilitateur.
    • soutenir, supporter et éclairer les tensions, les contradictions.
  • décider : se référer au processus de décision et porter sa décision auprès des professionnels qui y ont contribué.

–    Le cadre intermédiaire, entre le marteau et l’enclume et/ou médiateur traducteur :

  • adapter son style de management, pourquoi et comment ?
  • le cadre intermédiaire ente ligne de front et ligne d’appui.
  • partager, échanger au quotidien.
  • Pédagogie de la panne, de l’erreur pour tirer profit des dysfonctionnements.
  • Développement des solidarités entre professionnels.
  • La gestion des émotions (renvois des équipes-usagers) : prise de recul, définition des priorités.
  • L’autorité, la confiance (fonction d’information, de mobilisation, de formation).

Modalités d'évaluation

En amont de la formation, un questionnaire est envoyé aux futurs participants afin de connaître leur positionnement et de recueillir leurs attentes concernant la formation.

En début de formation, un temps d’accueil et de présentation de la formation ainsi qu’un tour de table sont effectués afin de recueillir les demandes et souhaits des participants pour les intégrer au mieux dans l’architecture et la progression pédagogique de la formation.

Post formation, un questionnaire de satisfaction est transmis aux participants

Dans les 3 à 4 mois en aval de la formation, un questionnaire individuel d’évaluation de l’impact et de l’opérationnalisation des acquis de la formation est transmis aux participants.

Méthodes pédagogiques

–    Exposé, apports théoriques.

–    Études de cas et de situation apportées par les participants pour mettre en lien les apports théoriques, les observations cliniques et le positionnement des professionnels

–    Un support de formation est remis à chaque participant à l’issue de la formation.

Cette formation s’inscrit dans une dimension clinique afin d’être au plus près des réalités professionnelles des participants et de favoriser le transfert des acquis en situation de travail.