Métier

Le(la) surveillant(e) de nuit est un(e) professionnel(lle) intervenant(e) dans les secteurs social, médico-social et sanitaire. Quel que soit le public accompagné, sa mission est d’assurer une “veille active” quant à la sécurité des personnes accompagnées, et de garantir les conditions de leur repos, dans le respect des modalités de leur accompagnement et de la continuité jour/nuit. Membre de l’équipe pluriprofessionnelle, le(la) surveillant(e) de nuit effectue sa mission en lien avec l’équipe éducative et/ou soignante.

Ces personnes assurent une fonction de toute première importance dans les établissements d’accueil et de soins aux personnes handicapées ou en difficultés psychologiques et sociales. La formation de ces personnels contribue à la qualité de l’accueil des usagers de ces établissements et à la construction de leur identité professionnelle.

Le Ce.F propose à ces professionnels et aux établissements qui les emploient la formation validée et agréée par la CPNE-FP de la branche professionnelle sanitaire, sociale et médico-sociale.

La formation :

La formation est planifiée entre le lundi 31 mai et le mardi 14 décembre 2021 par regroupement de deux ou trois jours consécutifs toutes les 2 ou 3 semaines.

La durée est de 231 heures ou 245 heures (selon les résultats du
positionnement) auxquelles se rajoute un stage de 210 heures pour les salarié(e)s hors secteurs sanitaire, social et médico-social et les demandeurs d’emploi.

Objectifs :

Le(la) surveillant de nuit doit être en capacité de :
– assurer la sécurité des personnes et des biens au sein d’établissements d’hébergement collectif, en habitat inclusif, ou au domicile des personnes accompagnées et intervenir dans la prévention et la gestion des incidents ou accidents dans la limite de ses responsabilités.
– assurer l’accompagnement des personnes, prévenir et gérer les situations problématiques selon les procédures en vigueur dans son établissement/service.
– se positionner comme professionnel de l’action sociale/médico-sociale et à ce titre participer à l’équipe pluri-professionnelle.
– assurer les transmissions permettant de garantir la continuité de l’accompagnement et s’appuyer pour cela sur les outils de communication des ESSMS.
– repérer et gérer en autonomie les incidences de la nuit sur les personnes accompagnées, le fonctionnement de l’organisation, sa mission et sa santé.


Domaine de formation 1 : Sécurité des personnes et des biens
Domaine de formation 2 : Accompagnement des personnes
Domaine de formation 3 : Participation à l’équipe pluri-professionnelle
Domaine de formation 4 : Spécificités du travail de nuit en établissement social, médico-social et sanitaire